Livres 

par page

Adèle a continué son chemin, pourtant durement tracé, à Bellegarde.  Les terres étrangères, lors de son arrivée,  lui sont petit à petit devenues familières et, avec sa fougue et sa passion habituelles,  elle a appris à bien gérer sa vie si loin des siens.  Elle aime Raymond comme un fils et se répartit avec  lui le travail de la ferme.

Le vieux fossoyeur veille sur ses morts et apprend au jeune Luke, son futur remplaçant, les secrets de famille de certains disparus. Par bribes, il lui distille des mystères parfois sordides. Par morceaux, il reconstitue le parcours dramatique d’un clan fermé.

Peu avant son installation en maison de repos, Marie-Madeleine Marigot a subi un choc énorme, ignoré de tous, l’amenant à un mutisme quasi-total. Elle ne parle plus, ou si peu, joue avec des nics-nacs, construit des mots, s’isole. 

Avoir 20 ans, être soldat américain, débarquer en Normandie, puis rouler par camions et/ou tanks jusque la région de Bastogne, pour se retrouver en première ligne des combats, délivrer l'Europe de l'ennemi allemand et terminer cette guerre qui dure depuis quatre longues années, est-ce le hasard ou la folie des hommes ?  La peur et l'envie d'en découdre 

L'Histoire laisse quelquefois de côté des épisodes courts ou méconnus des grands événements qui ont traversé et bouleversé le monde.  Ce fut le cas pour la Seconde Guerre Mondiale, qui a tellement envahi et bouleversé la vie quotidienne de tous les peuples du monde que ceux-ci, en 1945, ont eu, et ont encore, très certainement, des « absences » sur des...

Marcel Leroy livre son cœur comme l’enfant se livre à sa mère : de toute son âme, de toute sa tendresse, et avec la finesse de son écriture. 

Le Frisson de la Victoire est une histoire vraie : Rita et Marcel se rencontrent en 1936 sur les bancs de l'université de Bruxelles et partagent les mêmes valeurs éthiques et morales, et donc un rejet très profond de l'idéologie nazie, destructrice et dominante.  Ils entrent tous deux en Résistance dès le début de la guerre. Était-ce le bon choix ?

Aujourd'hui, on ne peut plus douter du fait que les SS étaient des maîtres en la matière pour effacer toutes les traces de leurs crimes. C'était sans compter sur la mémoire.

"J'étais à deux doigts de Zoran, nous étions à deux doigts de l'Eden et allions y retourner"

Le mythe de Lilith, « la mauvaise Eve », hante les arts et la littérature. Compagne de Satan, à la fois victime et criminelle, séductrice, tentatrice dotée d’un appétit sexuel insatiable, insoumise, icône du féminisme...

A l’âge de cinquante-sept ans, Michel, enseignant bruxellois, prend la route sur un coup de tête et se dirige vers Lodève.   

Frédérique, jeune adolescente de haute naissance – son père est comte et grand propriétaire terrien en Tchéquie – vit sa jeune vie dans l’insouciance et le désintérêt des événements historiques et très difficiles qui vont modifier de fond en comble la totalité de son environnement, aussi bien relationnel que géographique et politique.

Résultats 13 - 24 sur 162.